Le colosse de Rhodes

L’histoire de Rhodes et de son légendaire colosse

    Selon la légende, l’île sortit des eaux, Hélios, dieu du soleil fut le premier à la voir, il la trouva si belle qu’il prit l’île sous sa protection. Le nom de Rhodes fut donné à l’île en l’honneur d’une nymphe de eaux nommée Rhodé, dont Hélios fut charmé. Elle lui donna 7 enfants, dont l’un d’eux aura pour descendants, selon la légende, trois garçons, Camiros, Ialissos et Lindos, qui à leur tour fondèrent les trois premières cités de l’île.

Ainsi la légende se mêlant à l’Histoire, l’île fut colonisée par les Doriens, des Grecs au XIIe siècle av. J.-C. Au tout début du Ve siècle avant notre ère, aux alentour des années -407, ces trois cités s’unifièrent pour fonder la cité-état de Rhodes.

Le récit se poursuit avec le siège de Rhodes, en 305 avant notre ère, il est un de plus célèbres de l’Antiquité de part son importance et des moyens déployés. Il durera plus d’un an, c’est un illustre épisode des guerres des diadoques. Le siège se soldera par un accord signé en 304 avec Antigone le borgne, général macédonien d’Alexandre le Grand.

L’île de Rhodes vue du ciel

      Le récit se poursuit avec le siège de Rhodes, en 305 avant notre ère, il est un de plus célèbres de l’Antiquité de part son importance et des moyens déployés. Il durera plus d’un an, c’est un illustre épisode des guerres des diadoques. Le siège se soldera par un accord signé en 304 avec Antigone le borgne, général macédonien d’Alexandre le Grand.

Carte de la Grèce antique après la mort d’Alexandre le Grand -323 av. J.-C.

Pour célébrer l’événement, les Rhodiens érigent une statue d’Hélios, dieu tutélaire de la ville, à l’entrée du port, qui peut-être l’enjambait.

«En ton honneur, ô Soleil, les habitants de Rhodes la Dorienne ont élevé vers l’Olympe ce colosse d’airain lorsque, ayant calmé les tempêtes d’Enyos, ils ornèrent leur ville des dépouilles de leurs ennemis. Car, à la fois sur terre et sur mer, ils ont fait briller le fanal rayonnant de la liberté»

auteur inconnu

Le colosse de Rhodes, statue monumentale

~~~

      Le colosse aurait dépassé les trente mètres de hauteur, ainsi fait d’une armature de bois et recouvert de bronze. Ainsi le colosse de Rhodes fût la 6e des 7 merveilles du monde antique. Mais un tremblement de terre le fit s’écrouler aux alentour des années 227/226 avant notre ère. Il resta ainsi pendant de très longues années sur les recommandations d’une oracle. Puis fût définitivement détruit en 654 lors d’une expédition arabe, son métal fut emporté et revendu.

      Du colosse, il ne reste plus aucune trace, son héritage et sa légende nous ont été contées par les auteurs antiques. Egalement, des hypothèses modernes voudraient qu’il aurait été élevé sur les hauteurs de l’île, dominant ainsi le littoral de Rhodes.

Port de Rhodes

Retrouvez des anecdotes et focus de la Grèce antique sur notre blog dédié:
histoire-et-civilisations-anciennes.blog/grece-antique