Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoire et civilisations anciennes

Histoire et civilisations anciennes

Voyage dans l'Antiquité, 4000 ans d'Histoire des civilisations.

L’écriture, origine et apparition

Les premiers textes écrits ont été découverts sur des tablettes à Ourouk et datent d’environ 3300 av. J.-C.

Tablette d'Ourouk en Mésopotamie

 

      Précédant les premières formes d’écriture, les agriculteurs sumériens inventèrent un système pour inventorier et comptabiliser leur bétail ainsi que des biens. Aussi fut utilisé de -8000 à -7500 des jetons d’argile qui seraient gravés ou façonnés avec le temps puis stockés dans des bulles d’argiles (les bulla) où serait inscrits dessus leurs contenu pour faciliter leur utilisation et éviter les falsifications. Ce système perdura pendant 4000 ans jusqu’aux premières formes d’écritures.

 

Boule d'argile (bulla) et ses jetons -3700 -3200 av. J.-C.

 

 

      Les premiers textes écrits ont été découverts sur des tablettes à Ourouk et datent d’environ 3300 av. J.-C. Il s’agissait de documents commerciaux, rédigés en signes pictographiques - un boeuf était représenté par une tête de boeuf et ainsi de suite. 

Le système ne permettant pas la communication de notions complexes, il fut progressivement remplacé par un système syllabique. Les dessins étaient à même d’exprimer des idées simples - ainsi “bouche” pouvait signifier “parler”. Les signes pouvaient être associés -ceux de la bouche et de l’eau, assemblés, signifiaient “boire”, par exemple.

 

Tablette administrative de la période d'Uruk III (v. 3200 av. J.-C.), en signe pictographiques. Musée du Louvre.

 

évolution des premières écritures

 

 

      Une étape cruciale fut franchie lorsque le symbole fut associé non plus au sens du mot mais à sa valeur phonétique. Ainsi, pour décrire la vie - ti en sumérien-, on dessine une flèche qui se dit ti dans cette langue. Progressivement, les pictogrammes allaient se transformer en symboles abstraits. Le sumérien fut la première langue à utiliser une écriture syllabique, qui serait employée par la suite pour écrire l’éblaïte et l’akkadien. Ainsi l’écriture cunéiforme est un système d'écriture complet mis au point en Basse Mésopotamie entre 3400 et 3300 av. J.-C., qui s'est par la suite répandu dans tout le Proche-Orient ancien, avant de disparaître dans les premiers siècles de l'ère chrétienne. Cette écriture a progressivement évolué vers des signes constitués de traits terminés en forme de « coins » ou « clous » (latin cuneus), auxquels elle doit son nom, « cunéiforme », qui lui a été donné aux xviiie et xixe siècles. 

        L’écriture cunéiforme sont avec les hiéroglyphes égyptiens, les premières écritures syllabiques complexes qui soient apparues.

Tablettes cunéiformes de l'Empire assyrien et hiéroglyphes
Tablettes cunéiformes de l'Empire assyrien et hiéroglyphes
Tablettes cunéiformes de l'Empire assyrien et hiéroglyphes

Tablettes cunéiformes de l'Empire assyrien et hiéroglyphes

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article