Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoire et civilisations anciennes

Histoire et civilisations anciennes

Voyage dans l'Antiquité, 4000 ans d'Histoire des civilisations.

Thot, Dieu égyptien, Egypte antique

      Thot est une divinité majeure du panthéon égyptien, il était considéré comme le dieu de la science, de l’écriture, de l’art et de la sagesse.

 Un des Dieux primordiaux 

du panthéon égyptien

 

dieu Thot fresque

 

THOT

 

Hiéroglyphe :

Cartouche de Thot

 

      Lieu de culte : Thot est à l’origine le dieu d’Hermopolis et depuis le delta du Nil son culte gagna l’ensemble du pays. A l’origine, c’était le chef de l’administration qui dirigé son culte puis, à partir de la fin de Vème  ce fut le monarque qui siégeait à Hermopolis qui récupéra la responsabilité.

Représentation du Dieu Thot
Représentation du Dieu Thot

Représentation du Dieu Thot

      On représentait le Dieu Thot sous deux aspects : un homme à tête d’ibis ou sous les traits d’un babouin. Thot est une divinité majeure du panthéon égyptien, doté d’une grande intelligence il était considéré comme le dieu de la science, de l’écriture, de l’art et de la sagesse.

 

      Thot était le greffier des dieux, et surtout lors du tribunal divin car il notait le résultat de la pesée du cœur (la psychostasie). Inventeur de l'écriture et du langage, il est la « langue d'Atoum » et le scribe des dieux. Incarnation de l'intelligence et de la parole, il connaît les formules magiques auxquelles les dieux ne peuvent résister. Selon la légende, celui qui était capable de déchiffrer les formules magiques du Livre de Thot pouvait espérer surpasser même les dieux.

 

 

 

Le dieu THOT - Patron des scribes sous sa forme de babouin

 

Un texte d'Edfou relate sa naissance :

      « Au sein de l'océan primordial apparut la terre émergée. Sur celle-ci, les Huit vinrent à l'existence. Ils firent apparaître un lotus d'où sortit Rê, assimilé à Shou. Puis il vint un bouton de lotus d'où émergea une naine, auxiliaire féminin nécessaire, que Rê vit et désira. De leur union naquit Thot qui créa le monde par le Verbe.

 

      L'ibis est reconnu pour sa capacité à différencier une eau potable d'une eau non potable. De ce fait, sa transposition divinisée en fait un animal-dieu du savoir. Par extension, il est celui qui détient le savoir, et donc qui le transmet ; il devient naturellement le maître des écrits dans une société où l'écriture hiéroglyphique est restreinte au cercle des initiés, contrairement à l'écriture démotique, plus populaire. Thot prend donc naturellement une forme mixte d'homme à tête d'ibis.

THOT La pesée de l'âme du défunt - Papyrus du scribe Hounefer vers 1 280 avant JC, British Museum Londres

 

Rôle :

 

      Il préside à l'audition des morts au tribunal d'Osiris, et c'est Anubis qui pèse et juge les âmes en les comparant au poids d'une plume (symbole de Maât et de la justice), afin de décider si le défunt, représenté par son Kâ (qui, plus que l'âme, est à la fois le double spirituel et la figuration du mort ainsi identifié par Osiris), doit être condamné (le Kâ étant alors dévoré par Ammout, « la Grande dévoreuse » qui attend aux pieds de la balance) ou jugée digne d'accéder aux Champs d'Ialou, sorte de paradis éternel dans lequel règne l'ordre imperturbable. Maât correspondrait plus ou moins à notre conception de Justice, à ceci près qu'elle n'est pas qu'un rapport harmonieux relatif au juste et à l'injuste, mais principe d'ordre universel.

 

 

Thot tenant l'oeil oudjat- Représentation sur les murs du Ramesséum, temple funéraire de Ramsès II

 

Thot et « l'œil oudjat » :

 

      Lors du combat qui opposa le dieu Horus à son oncle Seth, Seth arracha l’œil d’Horus et le déchira en six morceaux. Ce fut le dieu Thot qui reconstitua « l’œil oudjat » car Thot était le patron des médecins.

 

Le scribe Nebmertouf sous la protection de Thot (XVIIIe dynastie) Louvre

 

Filiation :

 

 

?

?

Thot

Epouse* / Parèdre

Enfants

(Maât)

-

Nehemètâouay

Nefer Hor

Seshat*

Hornoub

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article