Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoire et civilisations anciennes

Histoire et civilisations anciennes

Voyage dans l'Antiquité, 4000 ans d'Histoire des civilisations.

Anubis, Dieu égyptien, Egypte Antique

      Dieu égyptien des nécropoles et de l'embaumement, Anubis est représenté par un canidé noir, ou comme un homme à tête de chien. Il serait le fils d'Osiris et de Nephthys.

Un des Dieux primordiaux

du panthéon égyptien

 

Anubis Abydos

 

Anubis

 

Hiéroglyphes :

Cartouche d'Anubis

 

Lieu de culte : ville d'Hebou

      Dieu égyptien des nécropoles et de l'embaumement, Anubis est représenté par un canidé noir, ou comme un homme à tête de chien. Il serait le fils d'Osiris et d'Isis ou plutôt de sa sœur Nephthys qui avait emprunté l'apparence d'Isis.

 

      La plupart des épithètes d'Anubis le relient à la mort et à l'embaumement. Il était «celui qui préside à la salle de l'embaumement», «le Seigneur de la Terre sacrée» (les cimetières du désert) et "le Premier des Occidentaux", c'est-à-dire le chef des morts.

      Pendant la période de l'Ancien Empire, Anubis la divinité funéraire la plus importante. Il a été remplacé par Osiris comme le dieu des morts, et relégué à un rôle de soutien comme dieu du culte des obsèques en particuliers des soins donnés aux morts c'est d'ailleurs lui qui a fabriqué la première momie avec le corps d'Osiris qu'Isis avait recherché. Il reste le gardien des cimetières et des nécropoles.

 

Anubis procédant à la pesée du coeur

 

      La couleur noire représente la couleur des momies après qu'elles aient subi le processus d'embaumement. C'est une couleur bénéfique, symbole de la métamorphose des défunts dans le sol. C'est aussi la couleur du limon déposé par le Nil pendant l'inondation.

      Dans le Livre des Morts, il préside la pesée du cœur (psychostasie) du défunt dans la chambre des Deux Vérités.

      Les grecs plus tard l'ont identifié avec leur dieu Hermès, aboutissant à la déité composite d'Hermanubis.

 

Anubis, tombe de Thèbes 335

Anubis, tombe de Thèbes 335

      Anupet ou Anput était la parèdre d'Anubis avec qui elle partageait de nombreuses fonctions. Elle était la déesse des funérailles et de la mommification. Elle était une déesse du XVIIe nome de la Haute Egypte. Elle passe pour la mère de Qébéhout et peut-être aussi d'Ammout.

Culte :

 

      Comme l'indique le papyrus Jumilhac, son sanctuaire principal était situé dans le XVIIe nome, dans la ville d'Henou baptisée Cynopolis par les Grecs.

      Anubis est aussi connu comme Khenty-Imentiu - "le chef des habitants de l'ouest" - référence à la croyance égyptienne qui situait le royaume des morts à l'ouest, terre où le soleil couchant disparaissait pour la nuit. En tant que gardien des cimetières de nombreuses chapelles lui étaient consacrées dans tout le pays.

      Il a bénéficié d'un culte autant royal que populaire.

      Dans son rôle de psychopompe il est mentionné comme "le conducteur des défunts " ce qui lui vaut d'être assimilé à l'Hermès Grec.

      Anubis est resté un dieu funéraire important à l'époque romaine, mais son culte a été modifié par les romains. Sans doute parce qu’il avait une grande popularité auprès des nécromanciens. Les sortilèges démotiques expliquent comment convoquer Anubis, le gardien des enfers, par des méthodes telles qu’en tirant son image dans le sang d'un chien noir. Quand il apparaissait , Anubis pouvait être utilisé comme interlocuteur pour obliger les dieux et les esprits infernaux de  répondre aux questions du magiciens.

 

Arts et représentations :

 

     

Anubis apparait sous deux formes:

      - soit sous forme humaine avec une tête de canidé aux longues oreilles pointues et à longue queue, tenant en général la croix ankh d'une main et un sceptre de l'autre.

      - soit sous forme d'un grand chien ou chacal noir aux formes fines et élancées, le plus souvent couché sur un édicule qui représente sans doute le tombeau sur lequel il veille. Il porte un ruban parfois rouge noué autour du cou.

      Cette représentation en sous l'aspect d'un canidé vient sans doute de l'observation des chacals et des chiens érrants qui hantaient les abords des cimetières du désert comme s'ils en gardaient l'accès.

      Anupet est représentée par une femme dont la tête est surmontée de l'enseigne d'un canidé couché sur une plume d'autruche qu'on peut voir sur la stèle de Mykérinos.

Filiation :

 

Nephthys

Osiris

Anubis

Parèdre

Enfants

Anupet

Qébéhout

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article